L'accompagnement de la doula

Avant tout, je voudrais dire qu'une Doula accompagne non seulement les femmes enceintes, mais aussi tous les grands moments de la vie des femmes de la conception à la fin de vie en passant par toutes les étapes intermédiaires (naissance, fausse couche, ménopause, deuil périnatal, etc...)

Un accompagnement dans la continuité

Les trois âges d’une femme par Gustave Klimt (1905)

Source : http://www.klimt.com/en/gallery/women/klimt-die-drei-lebensalter-der-frau-1905.ihtml

Une Doula est une femme qui a pour vocation d'aider une autre femme et son entourage pendant la grossesse, l'accouchement et la période postnatale, grâce à son expérience et à sa formation. La plupart des doulas ont une double expérience de la naissance : celle d'avoir accouché elles-mêmes, et celle d'accompagner les femmes, mais pas toujours…

La doula incarne la figure féminine qui se tenait autrefois auprès de la femme qui met au monde son bébé, aux côtés de la sage-femme.
Elle accompagne la femme enceinte et cela uniquement en complément du suivi médical choisi par les parents (hôpital, clinique, sage-femme libérale…). 
La doula n'a pas de fonction médicale, elle n'est pas thérapeute, et elle soutient le travail des sages-femmes.
Aujourd'hui en France, il est rare qu'une mère soit suivie par la même personne tout au long de la grossesse, rare qu'elle connaisse la sage-femme qui sera présente lors de son accouchement et qu'elle ait pu établir une relation de confiance avec elle. La doula crée cette continuité, intervient dans des rendez vous longs et réguliers, établit une relation de confiance, de complicité et d'intimité de femme à femme.
Le sentiment de sécurité intérieure de la mère est une clé pour qu'un accouchement se passe bien. 
Une doula est disponible pour la mère et aussi pour son compagnon, à l'écoute de leurs questions. Elle les soutient dans leur quête de renseignements et les oriente vers les sources d'information, pour que le couple soit autonome dans ses décisions. 
Une doula a à cœur d'aider les parents à s'approprier cet événement. Elle sait que la femme a en elle les ressources nécessaires pour cela, et elle a confiance en la femme qui donne la vie. Elle a acquis des outils qui peuvent aider les mères à vivre leur accouchement dans le respect de leur corps et de leur enfant, dans le respect de leurs croyances, et dans le respect de la physiologie si celle-ci est possible et souhaitée.
La naissance d'un enfant constitue l'un des évènements les plus marquants de la vie d'une femme. Pour certaines personnes, y compris les hommes, il peut s'agir d'une épreuve à dimension initiatique. Un besoin fondamental d'en parler à nouveau peut advenir et une doula, témoin direct de l'évènement, peut permettre cela.

Je travaille selon la charte établie par l'association Doulas de France.

Une aide après l’accouchement, pour l’allaitement

Vie quotidienne

Le rôle de la doula peut être important dans la période postnatale, soutien à la femme dans ces moments sensibles, les plus beaux mais aussi parfois parmi les plus difficiles de sa vie, à une époque où la famille est nucléaire, où elle ne bénéficie pas de l’aide de la vie communautaire. La doula peut aider à l’organisation du quotidien, parfois compliquée au début (gestion des aînés, portage en écharpe, trucs et astuces d’autres parents, aide ponctuelle aux courses, petites tâches ménagères, repas, …).

Allaitement

La doula a souvent elle-même allaité, ce qui lui permet d’être un soutien efficace pour la mère qui allaite.

Accueil de votre récit de naissance

La naissance d’un enfant est un des évènements les plus marquants de la vie. Pour certaines personnes, il peut s’agir d’une expérience positive qui a renforcé leurs compétences et leur confiance en elles en tant que nouveaux parents.

Pour d’autres, le vécu aura été difficile, voire traumatique et ils auront besoin de le partager à l’annonce d’une nouvelle grossesse pour éviter de revivre une telle expérience. Un besoin fondamental d’en parler à nouveau peut advenir et son corollaire, la nécessité d’être écouté·e dans un esprit bienveillant devient indispensable. Une doula, témoin direct de l’évènement, peut permettre cela, participant également à son niveau à la pérennité de la mémoire.